MAISON DU BAILLI

 

Rue de l'Eglise

 

 

C'est une construction en pierre de taille, avec pignons aigus et toiture d'ardoises. Elle est éclairée par une belle lucarne renaissance à croisée de pierre encastrée de pilastres. Le fronton est occupé par un blason. Ce qui fait aussi le charme de cette façade, ce sont les deux tourelles coiffées de poivrières.

 

Le logis a été agrandi au couchant par une addition, édifiée sur une cave aux voûtes appareillées Une tour polygonale, ne se voyant pas de la rue, abrite le classique escalier de pierre.

 

Une tradition locale l'a désigné encore parfois sous le nom de "Maison du Bailly". L'élégance de son architecture permet en effet de supposer qu'elle fût construite par et pour un notable, peut-être  un officier de la Châtellenie des Réaux ou de l'Abbaye de Bourgueil, qui possédait dans la paroisse le prieuré du Plessis-aux-Moines.

 

 

Photo Jacky Marchet, Bourgueil

Or, la recherche de ses propriétaires a montré qu'à la fin du 18ème siècle le logis appartenait à Pierre-Urbain Hudault qui fut notaire de 1755 à 1807, mais qui est aussi qualifié de "Contrôleur des actes". Il était également procureur fiscal pour le Plessis-aux-Moines.

 

 

La façade et la toiture de "La Maison à Tourelles rue de l'Eglise" à Chouzé ont été inscrites à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 

Le nom de "Maison du Bailly" que la tradition nous a transmis a la préférence des historiens.